Le Mouvement Républicain et Citoyen soutient l’action en justice contre « Les Républicains »

MRC_tout_usageEn faisant adopter par le Bureau National de l’UMP le nouveau nom « Les Républicains », Nicolas Sarkozy a prouvé que l’idée même de ce qu’est la République lui échappait. Comment ce qui constitue notre bien commun pourrait faire l’objet d’une appropriation par un parti politique ?

Il existe une différence majeure entre l’attachement et la préemption, entre l’adhésion et la privatisation. Si nous sommes tous attaché à la République, aucun d’entre nous n’en est propriétaire.

Par cette entreprise grossière de marketing politique, reléguant les principes et valeurs au rang de « marques », Nicolas Sarkozy affaiblit ce que la communauté des citoyens a de plus précieux et ce qui fait l’identité de la France contemporaine.

A l’irresponsabilité, il ajoute le ridicule par un mimétisme de la vie politique américaine, cadre de référence de celui qui, en tant que Président, a brillé par son atlantisme.

Le MRC s’oppose fermement à cette démarche dangereuse et a décidé de s’associer à l’action en justice du collectif « Nous sommes les Républicains » pour obtenir la nullité de la marque Les Républicains.

Jean-Luc LAURENT

Président du MRC,

Député du Val-de-Marne