françoisetillard

Françoise TILLARD, Paris

Je suis musicienne.

J’ai l’habitude d’exiger la note juste et la parole juste.

Si le terme « Républicain » s’applique non plus à nous tous mais à quelques uns, ne risquons-nous pas de faire déraper notre langage et de ne plus parler juste ?

Si nous laissons faire, peut-être qu’un jour la Marseillaise sera réservée à un seul parti ?