jeanlouisbianco

Jean-Louis BIANCO, ancien ministre

L’époque est aux marques plus qu’au fond.

Cela n’autorise personne à s’approprier l’appellation « LES REPUBLICAINS ».

La République est un bien partagé entre toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans sa devise, qu’ils soient de gauche ou de droite