pierre cohen

La Fédération Nationale des Elus Socialistes et Républicains (FNESR) s’associe à l’action en justice, collective, visant à défendre la neutralité politique du terme « Républicains » revendiquée par l’UMP.

L’UMP a annoncé sa volonté de rebaptiser sa formation politique « Les Républicains », appellation qui sera soumise à un vote des adhérents.

La Fédération Nationale des Elus Socialistes et Républicains (FNESR), par la voix de son Président, Pierre Cohen, s’oppose fermement à cette appropriation par un parti politique d’une valeur partagée et commune à l’ensemble des citoyens français.

Ce changement sémantique ( « Union pour un Mouvement Populaire » qui deviendrait « Les Républicains ») n’a pour vocation que de tenter de faire oublier que, sur le fond, les positions de l’UMP se rapprochent toujours plus dangereusement de celles défendues par le Front National.

L’usage du terme « Républicain » comme substantif, et non comme un adjectif, n’est pas acceptable.

La République est une construction commune.

Elle appartient à tous les Français.

Aucun parti, aucune formation politique ne peut s’en prévaloir de manière exclusive, de façon hégémonique.

La République n’est pas une marque dont on peut revendiquer le monopole.


Pierre COHEN
Président de la FNESR